Aborder les troubles du comportement de l’enfant avec sérénité

Date de l'actualité
Image
Mangin Najac
Contenu

Améliorer les réponses parentales et favoriser l’autonomie de l’enfant présentant un TDA/H ou des difficultés de comportement, c’est l’objectif du programme Barkley proposé par la MSP de Miremont (31). Retours sur ces groupes d’échange avec l’équipe à l’origine du projet, Marianne Najac (médecin généraliste) et Ludivine Mangin (psychomotricienne).

Le programme Barkley, qu’est-ce que c’est ?

Le programme Barkley, c’est un groupe d’entraînement aux habiletés parentales, une aide éducative à destination de parents ayant des enfants présentant un Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H) ou des difficultés de comportement. Le but : restaurer des relations parents-enfants positives.
À la MSP de Miremont (31), c’est Marianne Najac (médecin généraliste) et Ludivine Mangin (psychomotricienne) qui, après avoir observé la détresse de certains parents, ont décidé il y a près d’un an et demi d’animer le programme, en partenariat avec Occitadys. 

Comment ça fonctionne ? 

Deux groupes par an bénéficient de ce programme, le premier débutant en février, le second en septembre. Ainsi, tous les quinze jours, Marianne Najac et Ludivine Mangin retrouvent les familles participantes pour un temps d‘échange d’1h30 à 2h. Leur objectif ? Elles le résument en quelques mots : “apporter sérénité grâce à une meilleure compréhension des troubles et donc améliorer la qualité de vie des familles”. 
Au total, dix séances complètent le programme. Le thème change à chaque fois pour aborder le plus de points possibles mais la structure reste la même : 
-    conseils pratiques des professionnelles de santé
-    exercices à faire à la maison
-    retours d’expérience à la prochaine séance

Et ensuite ?

À la fin du programme, la frustration et l’opposition dans les relations parents-enfants laissent place à la compréhension et l’apaisement. “Nous sommes très contentes de ce programme et les familles le sont aussi tant sur le contenu que nous proposons que sur notre disponibilité et écoute. C’est un vrai moment de partage pour les parents qui fonctionne bien mieux qu’en individuel”, soulignent les deux professionnelles de santé. 
Alors la suite, elles l’envisagent sous l’angle de l’évolution : améliorer l’apport d’informations grâce à un format plus participatif et une utilisation d’outils plus expérientiels.
 

En savoir plus sur la MSP de Miremont

Le programme Barkley en Occitanie

 

Photo (Ludivine MANGIN à gauche et Marianne NAJAC à droite)

 

Autres actualités

Un éclairage sur la Loi Valletoux

La Loi Valletoux a été définitivement adoptée le 27 décembre 2023, retour sur cette loi et sa pro

  • Les belles histoires

De la prévention à la rencontre dans les Pyrénées Orientales

Ce mois-ci dans nos belles histoires, nous vous racontons l'aventure humaine de la MSP Unilib San

  • Fécop

Retour sur le Coll'Occ - « Implication des usagers et patients partenaires : de quoi est-il question ? »

« Implication des usagers et patients partenaires : de quoi est-il question ?

Info COVID-19

Actus, infos, annonces officielles…

Toute l'information pour les équipes